FIXEZ VOUS DES OBJECTIFS

FIXEZ VOUS DES OBJECTIFS

#carviwriter

Bonjour, tout le monde, me revoilà, comme chaque Jeudi pour un nouvel article de développement personnel.

Je vous souhaite une très bonne année 2017. Tous mes meilleurs vœux de santé, réussite, réalisation professionnelle et personnelle…… A vous de remplir les espaces avec tout ce que vous voulez !

Voici un article qui avait été écrit depuis bientôt 3 ans et que j’ai voulu sortir des tiroirs. Le jeudi passé, nous parlions de visualisation créatrice. Mais quoi visualiser ? En ce début d’année, J’ai voulu parler de l’importance de se fixer des objectifs (résolution oblige) et de s’y conformer. C’est là que je me suis rappelé que celui-là avait déjà été écrit depuis longtemps. Je l’ai un peu amélioré et voilà ce que ça donne.

Au tir à l’arc, comme pour tout autre jeu d’adresse de la vie, si vous ne savez pas visez, vous risquez de tirer sur un passant ! Avez-vous tendance, chaque matin, à vous réveiller sans savoir où vous allez? Se réveiller sans aucun challenge, aucune motivation pour quoi que ce soit ? Si tel est le cas, je vais vous dire que c’est LOURD à supporter. Souvent on dit : « J’ai besoin de repos, je suis fatigué, j’ai accumulé plein de trucs et voilà où j’en suis etc.». Mais pour ceux qui n’en n’ont jamais fait l’expérience, trop de repos tue le repos. Peut-être, vous est-il déjà arrivé au moins une fois de votre vie de vous reposer à telle point que vous en voyez plus l’utilité. A la fin, cela vous «fatigue » beaucoup plus que de bonnes journées de travaux acharnés.

Non seulement vous vous sentez tout le temps fatigué mais vous avez soit envie de ne rien faire soit vous remettez tout au lendemain (la procrastination on l’appelle). Si vous vous retrouvez nettement dans cette description, alors sachez que cet article est pour vous. Je vous propose juste une solution très simple qui aussi simple qu’elle soit peut changer toute votre vie : Fixer vous des objectifs.

Une source de motivation

Cela peut paraître banal n’est-ce pas ? D’aucuns me diront : «Ouais mais c’est ce que nous faisons tous les jours !». Alors revoyez votre manière de  définir vos objectifs. Il ne suffit pas seulement de dire : «Je veux changer le monde» pour croire qu’on s’est fixé un objectif. Il faut y mettre de l’entrain et de l’enthousiasme et suivre des étapes précis mais avant de vous éclairer sur ses étapes, analysons un peu l’impact que le fait d’avoir des objectifs a sur vous.

Définir vos buts est une source incontestable de motivation. Il vous met dans l’ambiance de vos activités, vous vous sentez plus impliqué et cela devient comme une bouffée d’énergie qui se manifeste dans tous vos projets. Vous sentez que votre vie a un réel sens et vous savez où vous allez. Vous avez ainsi une ligne directrice, une vision plus claire de l’avenir. Vous savez ainsi où aller et comment y aller.

Prenez une feuille : Faites-le en SMART …E

Ecrivez clairement l’énoncé de votre objectif en essayant de respecter les points suivants :

S : Spécifique, un objectif doit être le plus précis possible dans son énoncé

M : Mesurable, un objectif doit pouvoir être mesuré

A : Atteignable, tu dois pouvoir atteindre l’objectif

R : Réaliste, un objectif doit être réaliste genre pas « je veux devenir spiderman »

T : Un objectif doit répondre à une durée bien déterminée

E : Pour dire Ecologique, dans le sens que l’atteinte de l’objectif ne doit pas te pousser à négliger ta vie sociale (tes amis, ta famille etc.)

Exemple d’objectif pas du tout SMART… E : « Je veux changer le monde »

Eh oui ! Tu veux changer le monde d’accord mais en quoi faisant ? Dans combien de temps ? Est-ce que tu disposes des ressources nécessaires pour le faire ? Est-ce réaliste ?

Exemple d’objectif plus SMART…E : Contribuer à améliorer l’éducation des jeunes de 12 à 18 ans de ma région d’ici 2 ans à travers le don de manuels didactiques.

Et surtout…

Un objectif doit être positif :

Exemple d’objectif pas du tout positif : Je me mange tout le temps les ongles donc mon objectif c’est «Arrêter de me manger les ongles d’ici décembre 2015 ! ». Ce n’est pas du tout positif comme formulation !!

Une autre formulation positive serait : « Me faire pousser les ongles d’ici décembre 2015 !»

 

Faites des listes

Il n’y a rien de plus organisé que de savoir exactement où l’on en était, où l’on va et où l’on en est. Les choses sont souvent plus complexes que ça : il y a des courses à faire, il faut terminer un travail à rendre demain, il faut faire le ménage etc. Une idée simple qui pourrait vous libérer de toute cette folie est de faire une liste détaillée de tout ce que vous avez à faire chaque semaine. Voilà comment vous y prendre :

  • Détendez-vous un moment et soyez prêt à y consacrer au moins 15 à 20 minutes
  • Prenez une feuille et un stylo et écrivez tout ce qui vous passe par la tête et qui, selon vous, vous permettra d’atteindre votre objectif
  • Prenez une autre feuille sur laquelle classez les éléments écrits sur la première feuille par ordre de priorité et mettez-y la durée de réalisation ainsi que les dates, si nécessaire
  • Afficher votre liste à un endroit visible et Conformez-vous fidèlement à cet emploi. Plus vous le garderez en tête sans stress ni panique, plus facile il sera pour vous d’atteindre ces buts.

Cette technique est tout aussi valable aussi pour vos dépenses. Faites-vous un tableau de avec comme colonne les éléments que vous voulez acheter, le prix unitaire, la quantité et le produit, puis quelque part, la somme des dépenses. Je le fais depuis que je suis étudiante et franchement je ne peux plus m’en passer. Ça m’a toujours permis de m’organiser et d’être positive. A l’école supérieur, il m’est arrivé de faire cette liste sans aucun sou et qu’au bout de d’un temps, je reviens sur cette liste et je me rends compte que tout a été réglé par la grace de Dieu. Comment expliquez-vous cela ?

Rendez-vous Jeudi prochain pour un nouvel article !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>