Chapitre 7

Chapitre 7

  • Mais dis-moi ce qui se passe ! Pourquoi tu pleures ?
  • Je…Je…C’est Momo
  • Qu’est ce qui lui est arrivé ?
  • Rien…snif
  • Alors pourquoi tu pleures ?

Aicha essayait de lui faire sortir les vers du nez mais à force de pleurer, elle ne parlait pas, inquiétant encore plus Aicha. Ses larmes coulaient comme un torrent et elle avait comme l’impression de ne pouvoir les empêcher de sortir. Elle essayait de s’arrêter mais ça la faisait haleter de plus en plus. Elles étaient à côté des toilettes.

Abdoulaye les y trouva et voulut lui aussi savoir pourquoi Sally pleurait. Celle-ci devint encore plus gênée et ne voulut rien dire. Elle se calmait peu à peu et dit qu’elle en parlerait plus tard pour leur empêcher de lui en demander plus. Abdoulaye essayant d’agir les invitant toutes les deux à prendre un verre juste après les cours. Aicha tenta de l’en empêcher.

  • Shiii Abdoulaye, ce n’est pas la peine, aujourd’hui on finit tard et en plus…
  • Pas plus de 15 minutes, ça ne fera pas plus de 15 minutes…juste pour décompresser un peu…
  • S’il vous plaît, en plus cela fait si longtemps qu’on ne s’est pas tous retrouvés
  • Tous ? bon ok, d’accord ! A la descente alors.

Il tapota l’épaule de Sally, lui sourit et partit. Elle lui rendit son sourire en forçant dessus pour sauver les apparences. Les deux jeunes filles le regardaient s’éloigner petit à petit.

  • Mais pourquoi tu lui as dit qu’on était d’accord pour le pot après le cours ?
  • Aaaah Sally ?? D’habitude, c’est toi qui acceptes toujours !! Qu’est ce qui se passe aujourd’hui ?
  • C’est juste que je ne me sens pas bien
  • Tu ne veux toujours pas dire pourquoi tu pleures
  • Je te le dirais quand tout sera plus calme

Son amie n’insista pas.

A la descente, Abdoulaye les rejoint tout excité : « Alors, on y va ? ». Elles ne comprenaient pas tout cet  engouement.

Ils allèrent à la pâtisserie d’en face. Arrivée là, ils  s’installèrent au niveau d’une table au centre. Les deux jeunes filles se mirent en face du jeune homme. Abdoulaye fit un geste ample à quelqu’un derrière elles. C’était Khalil. Il salua chaleureusement tout le monde et s’assit à côté d’Aicha disant que cela faisait trop longtemps qu’il ne l’avait pas vu et qu’elle lui manquait énormément. Elle ne donna pas trop d’importance à ses dires. C’était banal pour elle.

Khalil dit qu’il paierait tout et que chacun pouvait prendre ce qu’il voulait. Aicha prit du chocolat chaud. Sally prit un cupcake et les deux gars prirent également des boissons chaudes.

Aicha vit une silhouette qu’elle semblait reconnaitre s’approcher  lentement vers eux. Elle se demandait si c’était lui ou pas mais plus le monsieur s’approchait plus elle était obligée de se faire à l’idée que c’était lui. Elle ne sait pourquoi elle sentit une vague de chaleur parcourir  son corps. Elle essaya de ne rien laisser paraître.

  • Bonsoir dit l’homme
  • Bonsoir lui, répondirent les autres en cœur

Sally : comment tu vas Jean ?

Jean : je vais bien merci et toi ? on dirait que ça va pas trop bien

Sally : Non C’est bon, ça va passer

Jean : et toi Aicha ?

Aicha : ça va aussi

On tournait en rond là. Il n’avait rien à faire debout à côté des autres autour de la table. Sa présence devenait de plus en plus lourde et comme s’il s’en doutait un peu, il écourta la discussion en faisant des compliments sur ces boucles d’oreilles laissant cette dernière bouche bée. Elle n’avait qu’une seule envie, s’engouffrer dans le sol, tellement elle avait honte. Il venait de le voir avec les boucles qu’il lui avait offertes et cela aurait sûrement un impact.

Après son départ, la pause ne prit pas plus de vingt minutes car Sally dit qu’elle devait rentrer, elle ne se sentait pas très bien et elle voulait rentrer. Khalil proposa de la déposer en même temps que les autres.

Il prit Abdoulaye en aparté lui remis quelque chose et se dirigea vers la voiture où les deux filles attendaient. Abdoulaye vint les trouver là-bas et leur dit au revoir.

  • Tu ne viens pas avec nous ? lui demanda Aicha
  • Non ! je dois passer quelque part, je rentre après
  • Oh…ok
  • Ok, à demain !! Bonne guérison Sally !!

Sally sourit et lui fit signe de la main, forçant encore sur les apparences.

Aicha commença à regretter d’avoir accepté de partir avec Khalil lorsqu’il vit Abdoulaye partir. Elle avait comme l’impression qu’il s’arrangeait toujours pour se retrouver seul avec elles.

Khalil déposa Sally  en  premier puis comme la dernière fois, il lui dit de venir devant. Elle le fit, priant au fond d’elle qu’il arrive rapidement chez elle.

Comme la dernière fois, il entama une discussion.

  • Alors, et la reprise ? ça se passe bien ? Pas trop de cours ?
  • Non ça va !
  • Ok…

Le silence s’installa pendant environ 10 minutes. Puis il reprit :

  • Et tu es libre ce samedi ?
  • Euh…quoi ?…ce samedi ? Je ne sais pas moi !

La question l’avait prise de court. Elle ne s’y attendait pas du tout. Sa réaction fit rire Khalil.

  • Ok…et le gars de tout à l’heure, tu le connais ?
  • Qui ça ?
  • Je ne sais pas, il s’appelle Jean n’est-ce pas ?
  • Tu le connais ?
  • Non j’ai entendu Sally l’appeler par son nom
  • Ah ok…
  • Si je comprends bien, vous le connaissez?
  • Mais oui, nous le connaissons, pourquoi tu me poses tout d’un coup toutes ces questions ?
  • Rien ! Rien !
  • Ok !
  • En réalité, Aicha j’ai quelque chose à te dire
  • S’il te plaît, ne dis rien !

Elle eut honte après avoir eu cette réaction déplacée.

  • Est-ce que tu sais ce que j’allais te dire ?
  • Non, c’est quoi ?
  • Ben voilà, écoutes moi d’abord
  • Parles, je t’écoute maintenant
  • Ecoutes, t’es plus une gamine et je pense que tu as dépassé l’âge de craindre les déclarations d’amour
  • Déclaration d’amour ? de quelle déclaration tu parles ?
  • De la mienne !!
  • Hein ??
  • Ne fais pas celle qui ne comprends rien, tu t’y attendais n’est-ce pas, tu n’es pas dupe, je le sais

Il avait sa manière le mettre tout le temps au pied du mur, de l’encercler à tel point qu’elle ne pouvait plus s’échapper de la cage qu’il construisait autour d’elle.

Elle se mit à réfléchir très rapidement à ce qu’elle devait lui dire.

Restez connectés pour voir la suite de cette histoire Jeudi à 11 heures piles !!

Allez voir les nouveaux auteurs de Carvi Writer sur le site www.carviwrite.com et restez à l’écoute pour le tome 2 de « l’autre côté de l’amour » dont la date de sortie vous sera très bientôt communiqué. Très bonne lecture !!!

 

#CarviWriter

#NouveauxAuteurs

#LautreCoteDeLamour

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>